- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- préparationd de la rentrée 2022

Le collège aura la plaisir d'accueillir les élèves de 6ème dans 7 classes, les élèves de 5ème dans 6 classes, les élèves de 4ème dans 5 classes et mes élèves de 3èe dans 6 classes. Le dispositif ULIS accueillera 12 élèves répartis dans chacun des niveaux. 

Les familles qui souhaitent prendre contact avec le collège pour la rentrée 2022 sont invitées à s'adresser au secrétariat au 02 97 33 53 44.

La principale

Armelle BUTAULT

 

 


 


 

Atelier ruche

PROTÉGER LES ABEILLES ?

A quoi servent les abeilles et pourquoi les protéger ?

Avant de savoir comment protéger les abeilles, il faut savoir pourquoi et à quoi elles servent.Elles servent au bon maintient des plantes et de la biodiversité. Les abeilles nourrissent aussi les oiseaux, les rongeurs comme les campagnols, les mulots et les reptiles comme les lézards ou les orvets.

Abeille récupérant du pollen

Comment les protéger ?

Les premiers ennemis des abeilles, ce sont les produits chimiques, en particulier les néonicotinoïdes , ces produits qui agissent sur le système nerveux des abeilles. Il faut donc arrêter les pesticides qui sont utilisés comme vous le savez sûrement pour éliminer les pucerons et autres « nuisibles » et pour faire pousser et rendre plus jolis les végétaux que nous consommons mais sûrement pas pour éradiquer de façon cruelle les abeilles.

Les autres prédateurs des abeilles sont les frelons, en majeure partie les frelons asiatiques, espèce invasive, les hirondelles, les pics verts, les souris…

Frelon asiatique mangeant une abeille

Madec Morel, 4èI

Atelier ruche

La Reine

La reine est choisie parmi les milliers d’abeilles ouvrières nées le même jour. Elle est pondue dans une cellule spéciale nommée cellule royale. Elle est nourrie avec de la gelée royale pendant seize jours. Elle émet un chant pour avertir qu'elle est la nouvelle reine de la ruche. Mais avant qu'elle ne le devienne réellement, elle va tuer les autres reines dans les cellules ou combattre celles déjà écloses qui elles aussi, prétendent au trône.

Une reine

Les autres sœurs peuvent essaimer, c’est-à-dire partir avec la moitié des abeilles pour réguler une population trop grande dans la ruche ou éviter de mourir. 

Un essaimage

La nouvelle reine n’est pas vraiment reconnue en tant que reine légitime, car elle n'est pas fécondée, elle devra rapidement faire son voyage nuptial. Ce sera une des seule fois où la reine sortira de la ruche. Seuls les faux bourdons (mâles de l’abeille) les plus rapides pourront la féconder car elle va très vite et lorsque les faux bourdons la lâcheront, leurs organes génitaux se déchireront et ils mourront. Le vol nuptial se déroule vers les 20-24 jours de la reine. Puis elle commence à pondre. Une reine vit pendant 5 ans puis une nouvelle reine prend sa suite.

Yaël Allard, 4èI

La visite de printemps de notre rucher

Une journée idéale pour aller visiter nos abeilles !

Aujourd'hui c'est la visite de printemps...

 

Aujourd'hui, mercredi 16 mars 2021 le rucher est en effervescence: c'est la visite de printemps. Le rendez-vous est donné, salle 13 à 12h30: pique-nique pour les élèves DP4, les externes et les enseignants avant de démarrer les opérations. Il y a du travail et la météo est clémente: soleil et douceur sont de la partie. 

Il s'agit d'ouvrir chaque ruche pour prendre des nouvelles de nos abeilles. On commence par enlever le parpaing, le toit, la plaque isolante, le nourrisseur puis on enfume. Les abeilles sont stressées et l'enfumage permet de les garder au calme le plus possible. La visite véritable commence alors: nous soulevons chaque cadre pour observer s'il y a du couvain et comment se portent les abeilles. 

Regardez la vidéo: https://video.toutatice.fr/video/17830-visite-de-la-ruche-e-et-lart-de-lenfumage/

Et là, belle et magnifique surprise: tous les essaims sont saufs et ont survécu à l'hiver. Les ruches sont pleines d'abeilles et dans chacune d'elle on observe du couvain; il y a donc une reine dans chaque ruche ! Certes dans la "K" le couvain est dispersé et irrégulier: c'est que la reine est âgée; alors que dans la "U" le couvain est régulier, nombreux et concentré: la reine est jeune; c'est tant mieux ! Nous nourrissons les essaims de sirop et hop nous refermons rapidement: il ne faut pas trop déranger les abeilles. 

Vidéo: https://video.toutatice.fr/video/17831-visite-de-la-ruche-u/

Pendant que certains sont sur le toit d'autres s'affairent à peindre la dernière ruche. Ce sera des rayures et un damier vert et jaune. Les abeilles reconnaîtreront leur habitat. Il y a aussi un atelier préparation de nouveaux cadres: on tend le fil de fer pour ensuite glisser une feuille de cire. Les abeilles n'auront plus qu'à construire leurs alvéoles.

Regardez la petite vidéo: Louis est en train de vriller les fils du cadre pour les rendre plus fermes, plus tendus.

https://video.toutatice.fr/video/17829-preparation-des-nouveaux-cadres-du-corps-de-ruche/

14h30 nous finissons notre séance. La salle 13 est rangée, le matériel nettoyé est remis en place, les abeilles sont tranquilles. Assurément, nous sommes ravis, rassurés et enchantés: la saison démarre on ne peut mieux ! 

 

Une rapide visite d'hiver, mardi 14 janvier 2021

Nourissement de nos abeilles

 

 

 

C'est l'hiver, les abeilles restent au chaud, camouflées dans leurs ruches. Il ne faut pas les déranger; il ne faut pas non plus faire rentrer l'air froid au coeur de l'essaim. Les abeilles se tiennent regroupées en boule compacte pour maintenir une chaleur dans la ruche. L'inquiétude c'est la nourriture; auront-elles assez à manger pour tenir jusqu'au printemps ? Pour pallier à ce risque nous leur avons déposé des poches de nourriture sucrée.

Aujourd'hui, en petite équipe nous allons voir ce qu'il en est. On enfume, on soulève le toit et on regarde rapidement si elles ont encore de la nourriture. Voilà ce que cela donne !

 

Sur les 5 ruches, 3 essaims n'ont presque pas mangé de "Fondabe"; sans doute avaient-elles assez de miel en stock ? 2 essaims ont bien grignotté la poche de sucre. Regardez plutôt !

 Il y a un trou dans le plafond de la ruche et un autre dans la poche de Fondabe, ce qui permet aux abeilles de se nourrir sans sortir à l'air libre. On voit bien les abeilles qui tranquillement se nourrissent.

 

Ceci dit, nous avons eu la surprise de voir quelques abeilles sortir de la ruche. Très peu certes, il fait encore froid, même si les températures avoisinent les 10 degrés. Et là, sur la photo on voit 2 abeilles revenir chargées de pollen. Ce sont les petites grappes jaune qu'elles transportent sur le côté. Sans doute y a-t-il un mimosa en fleur dans le secteur.

D'ailleurs, savez vous quel est le rayon d'action d'une abeille autour de sa ruche: 500 mètres, 1 km, 3 km, 5 km ou 10 km ? La réponse dans le prochain article !

 

 



2016 création de l'atelier ruche

L'atelier ruche du collège est né en 2015, sous l'impulsion de 3 enseignants Mme Hurtaud, M. Pirtac et Mme Chatelain. Il s'agissait d'inscrire le collège dans une véritable démarche de développement durable. Nous voulions mener une activité avec les élèves, découvrir et avancer à petits pas avec eux pour essayer, à notre échelle de sensibiliser sur la protection de l'environnement.

 

 

 

 

Notre motivation était forte mais nos expériences bien maigres ! Nous pouvions heureusement compter sur M. Pirtac qui avait accompagné son père apiculteur. Nous pouvions aussi compter sur un autre soutien: celui de Mr Girard principal du collège dont le père (lui aussi) est apiculteur. Nos tous premiers gestes d'apiculteurs c'est avec Mr Girard père que nous les avons vécus: un grand merci à lui pour son soutien, son accueil et sa générosité: il nous a offert nos 2 premiers essaims, des abeilles noires.  La première année c'était surtout de la débrouille. En plus des ruches et des essaims Il y a beaucoup de matériel à acheter: des combinaisons, un enfumoir, un lève cadre, une pince à cadre....Pour éviter de se lancer dans des achats trop onéreux nous avons eu recours à l'atelier ruche du collège de Brizeux. Le collège était en travaux et ne fonctionnait plus. La professeur de SVT: Laurence Bonijoly nous a généreusement prêté tout le matériel de son club; le temps que les travaux de son collège se terminent. Nous avons aussi lancé une opération de parrainage de ruches pour récolter des fonds. Le FSE et le collège nous soutenaient mais nous voulions au maximum être autonomes dans notre projet. 

Nous avons donc démarré l'aventure avec 2 ruches installées sur le toit du collège, pour être en règle avec la législation. Aujourd'hui en 2021 nous en avons 5, chacune a son nom K E R D U. Le problème c'est que nous allons en installer une 6ème au printemps: comment l'appeler ? Sacré défi que nos élèves de l'atelier auront à résoudre...   

Fabienne Chatelain 

Vidéo de la miellée 2018

Fin Août 2018, comme depuis quelques années nous nous retrouvons au collège, salle 13 pour procéder à la miellée. Les abeilles ont travaillé tout le printemps et l'été; il est temps de récolter une partie de leur production. 

 

A 9h rendez-vous est pris avec les 20 élèves de l'atelier ruche, les professeurs en charge du rucher: Mme Hurtaud, M. Pirtac, Mme Chatelain, les amis et proches intéressés par notre projet. Nous avons 5 ruches installées sur le toit du collège, accessibles depuis une salle de cours.

Dans un 1er temps, il faut tout déplacer: les tables et les chaises pour mettre une épaisse bâche de protection sur le sol. Ensuite nous installons notre matériel flambant neuf. Nous venons de nous équiper pour être totalement autonomes lors de la miellée. Le matériel est onéreux mais grâce aux parrainages des ruches et au soutien du collège c'est chose faite, nous possédons de quoi travailler !

Dans la vidéo en lien plus bas nous verrez différentes opérations: l'enlèvement des cadres de hausse, l'enfumage, de désoperculage des alvéoles, l'extraction du miel avec la contrifugeuse et enfin la mise en pot du miel. Cette journée marque la fin de l'été et le retour au collège; pour la miellée il y a toujours foule, l'ambiance est sympa et c'est tellement émouvant de découvrir tout ce que nos abeilles ont produit !

https://video.toutatice.fr/video/14803-notre-miellee/

Fabienne Chatelain

LABEL E3D

 

Nos petits gestes au quotidien

 

Le thème retenu cette année : « Nos petits gestes au quotidien » et deux axes de travail autour desquels s’articulent nos actions:

  1.  Du local : collecte, recyclage des déchets et, tri sélectif.
  2.  Au mondial : enjeux de la protection de l’environnement au niveau planétaire   
 

 

 

Les projets retenus par l’équipe de travail s’inscrivent dans le cadre de la consolidation de notre démarche de labellisation (accès au critère n°2) avec pour ambition cette année  l’implication de toute la communauté éducative (et notamment des parents d’élèves) selon les modalités suivantes :

 

  1. Mise à disposition dans chaque salle de bannettes pour la collecte de feuilles de brouillon  qui pourront être utilisées par les élèves. ;

 

  1. Élection des éco-délégués entre le lundi 16 novembre et le lundi 14 décembre 2020 par les professeurs principaux sur l’heure de vie de classe.  https://www.education.gouv.fr/des-eleves-eco-delegues-pour-agir-en-faveur-du-developpement-durable-10835 ;

 

  1. Challenge collecte de piles et cartouches d’encre usagers. organisé entre le 8 mars et 9 avril 2021 et qui concernera toutes les classes ;

 

  1.  « Sauvons la planète » : action proposée par les professeurs de langues (espagnol, anglais, latin et allemand) dans le courant du mois de mai prochain.

 

  1. Collecte de déchets (dans le parc et/ou plage de la petite mer de Gâvres) avec les éco-délégués et des élèves de CM2 en partenariat avec la mairie de Riantec dans le courant du 3ème trimestre.

 

Nous remercions Mesdames CHATELAIN, MALTETE et TESSIER ainsi que Messieurs ROBERT, FIGAROL, JUMELAIS et L’ANTHOEN !

 

Marlène PICHEGRAIN. Principale adjointe

«